Elle aime les citations

Le jeudi, on parle d’amour…

J’ai longuement hésité pour la citation d’aujourd’hui, raison pour laquelle, contrairement aux autres jours, mon billet n’était pas programmé pour paraître à 7h tapantes pendant que j’étais moi-même dans les bras de Morphée (et ce même si je préfèrerais des bras un peu plus virils, enfin bref). J’ai hésité : j’avais une citation toute prête, et puis j’ai lu un roman qui m’a illuminée et dont je vous parlerai samedi (donc, en gros, préparez vos stylos ce jour-là). Dans ce roman, une multitude de phrases m’ont parlé, m’ont frappée, m’ont bouleversée au plus profond de mon âme, et du coup, je n’étais guère plus avancée : ma citation de départ, très intéressante mais sans valeur particulière pour moi, ou une citation tirée de ce fameux roman ? Mais alors, laquelle ? Vous comprenez mes hésitations : le livre est hérissé de post-it (il ne m’appartient pas), j’ai donc l’embarras du choix, et pour le coup, c’est vraiment le cas de le dire, je suis vraiment embarrassée. Mais bon, dans la vie, il faut faire des choix, parfois douloureux, donc j’ai choisi (en trichant un peu, car j’ai fait un montage). Un des passages qui m’a le plus touchée, sur les âmes jumelles (j’en reparlerai samedi, mais je suis très reconnaissante à l’auteur de ne pas confondre, comme la plupart des gens, âmes soeurs et âmes jumelles) :

Selon ce livre, Dieu prend une âme et la divise en deux parties, deux âmes jumelles, donc, qui deviendront deux individus. Mais ces deux individus perçoivent le manque, l’absence de l’autre, et, durant toute leur vie, ils n’ont de cesse de se chercher. L’amour, vois-tu, est la réunion de deux personnes nées d’une même âme. […] Lors de cette séparation, chacun imprime en lui l’image de l’autre. Cette image est inscrite au plus profond de nous. Et le jour de la rencontre, nous nous reconnaissons. […] L’amour est la découverte de notre propre beauté intérieure, révélée par l’être aimé. Que ressent-on quand on est amoureux ? Un immense bonheur, une plénitude. C’est la fusion avec notre âme jumelle qui en est la cause. En la cherchant, c’est nous-même que nous recherchons.

Ariège 190

(vous admirerez le sens du teasing, puisque je ne vous révèle pas encore le nom du roman, ainsi que l’absence totale de rapport entre la photo et le sujet, encore que…)

citation

Les autres participants sont chez Chiffonnette

 

(2 commentaires)

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s