Elle lit des BD

India Dreams, l’intégrale

indiadreams

Au début était l’Unique. Mais l’Unique s’ennuyait et était malheureux. Il désira un Autre qui lui serait semblable. Alors, il se mit à grossir jusqu’à ce qu’il prît la forme d’un couple enlacé. Puis il sépara son corps en deux parties distinctes, l’homme et la femme, et engendra l’humanité… Ainsi, lorsqu’un homme et une femme s’unissent, ils échappent à leur condition humaine. Leurs âmes se fondent dans l’âme universelle, dans l’énergie cosmique qui règle la vie et l’univers. Chez nous, l’amour s’inscrit dans un contexte religieux et sacré… Je sais que nous nous nourrissons l’un de l’autre et qu’ensemble, nous accomplirons de grandes choses !…

(vous avez vu comment avec ma citation je file vachement bien le thème de la semaine ?). Cela faisait longtemps que cette série, aperçue plusieurs fois, me tentait bien, mais voilà, j’étais réticente : qui dit série dit plusieurs tomes, donc prix astronomique multiplié par le nombre de tomes. Mais quand j’ai vu qu’elle était publiée en version intégrale (un peu plus petite donc que les albums séparés), je n’avais plus aucune raison d’hésiter, et je me suis plongée avec délices dans cette histoire dépaysante, que j’ai lue d’une seule traite !

A Londres, alors que les bombardements de la guerre font rage, Emily Gilmore reçoit un étrange paquet, qui contient le journal de sa mère lorsqu’elle était aux Indes. Le même jour, elle reçoit la visite du prince Jarawal, qu’elle a connu lorsqu’elle était enfant. Il a besoin d’aide, et Emily, pourtant réticente au départ, se plonge dans la lecture du journal, qui la ramène des années plus tôt, en 1927, sur un bateau qui fait route vers l’Inde…

Je n’ai résumé que le début du premier tome pour ne pas trop en dévoiler, mais en fait l’histoire est particulièrement riche et complexe, et met en scène successivement trois générations de femmes : Emily, sa mère, sa fille, à la fois fières, indépendantes, et amoureuse. Car c’est bien l’amour qui est au centre de cette série, un amour presque mystique. C’est en tout cas ce qui m’a le plus marquée : il y a également une intrigue politique, mais j’avoue que malheureusement je n’ai pas tout compris et que parfois je me suis un peu perdue ! Mais ce n’est pas grave, reste l’enchantement créé par les magnifiques dessins. Un peu d’ésotérisme, un peu d’exotisme, un peu d’érotisme (India Dreams est d’ailleurs, dans la bibliothèque du Maharadja, un nom des kâma-sûtra), de la passion amoureuse, un certain suspens : bref, que des ingrédients qui me plaisent, donc autant dire que l’ensemble est particulièrement savoureux !

Logo BD du mercredi de Mango 1

 Les autres participants sont chez Mango

India Dreams, l’intégrale

Maryse et Jean-François CHARLES

Castermann, 2008

0 comments on “India Dreams, l’intégrale

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :