Elle écrit Elle se réfléchit dans le miroir

Je me souviens… à la manière de Perec

Je me souviens de l’imperméable en vinyl de Catherine Deneuve dans Belle de jour. Depuis, j’en cherche un, mais je n’ai jamais trouvé. Je me souviens aussi de ses chaussures Roger Vivier. Là je sais où les trouver, mais bizarrement mon banquier n’est pas d’accord.

Je me souviens d’une photo de ma maman en robe de soirée, pour une élection de Miss.

Je me souviens de mon émerveillement lorsque j’ai reçu à noël une petite chatte noire et blanche que l’on a appelée Mélusine.

Je me souviens de ma robe de princesse, que je mettais pour les mariages.

Je me souviens de la robe couleur de temps de Peau d’âne, et des pantoufles de verre de Cendrillon. Et j’insiste : de verre.

Je me souviens de la tunique vintage, rose saumon, avec des petits miroirs incrustés, que ma maman me mettait pour faire de la peinture. Nettement plus chic qu’une vulgaire blouse.

Je me souviens de ma première robe de soirée, en satin noir, achetée pour le réveillon de l’an 2000.

Je me souviens d’Ines de la Fressange, sublime en jean tout simple à la remise du grand prix des lectrices de ELLE, en 2000. Je me souviens de toute la soirée, au cours de laquelle j’ai rencontré des gens formidables en buvant du champagne et grignotant des petits fours dans un salon du musée d’Orsay.

Je me souviens de mon premier prince charmant.

Je me souviens de mon premier beau jean, acheté avec de l’argent économisé pièce par pièce.

Je me souviens de mes premières chaussures à talons.

Je me souviens de mon premier macaron, caramel beurre salé.

Je me souviens de ma première boum, et de la longue robe noire à fleurs que j’avais choisie pour l’occasion.

Je me souviens de la première fois que j’ai mis du mascara.

Je me souviens d’un certain jour de septembre d’une certaine année… et de ce jour d’octobre, de la même année, encore plus…

Voilà, ce n’est pas un tag, mais si vous voulez faire pareil, n’hésitez-pas. J’ai orienté « émotions fashionesques » mais ça aurait aussi pu être « émotions livresques », peut-être une autre fois.

0 comments on “Je me souviens… à la manière de Perec

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :