Elle se réfléchit dans le miroir Humeurs

Ligue de protection de la sexualité des vampires

Dracula-Coppola.jpg

Je n’en peux plus des âneries de Stephanie Meyer. Je fais une overdose de vampires creux et aseptisés, porteurs d’un moralisme puritain ! Edward Cullen est la honte de la corporation vampiresque, qu’on se le dise ! Déjà qu’il ne boive pas de sang humain, passons ! Mais qu’est-ce que c’est que ce vampire qui refuse de faire l’amour avant le mariage ? Mais où va-t-on ?

Je ne sais pas si Meyer (dont je n’ai pas lu la saga, je me suis arrêtée au tome 2, ça m’énervait trop) a conscience d’être totalement à côté de la plaque, mais en tout cas, elle l’est ! Le vampire, c’est quand même l’allégorie fantasmatique de l’érotisme et de la sexualité ! Sucer le sang de sa victime, c’est clairement un acte charnel ! Le vampire incarne donc à la fois les deux pulsions fondamentales que sont eros et thanatos. Pas une des deux, les deux associées indéfectiblement. C’est le désir, les instincts à l’état brut. Retirons lui cela, il ne reste du vampire que la dépuille vide de saint Barthélémy. Il n’y a pas de raison chez le vampire, il ne contrôle pas ses instincts et surtout pas son instinct sexuel, et c’est ce qui est chez lui fascinant ! Il incarne l’interdit, l’érotisme à l’état pur ! Que reste-t-il donc à Edward Cullen du vampire ? Absolument rien. Et je trouve que manipuler les adolescents comme le fait Meyer en prenant un personnage qui fascine mais en en dévoyant la signification pour condamner la sexualité au nom d’une vision étriquée de l’existence est tout simplement scandaleux.

Je m’élève donc vigoureusement contre le traitement réservé aux vampires dans les livres de Meyer et plus généralement dans la bit lit (= shit lit ?). Libérons les vampires, rendons-leur leurs bas instincts ! Relisons le Dracula de Bram Stocker, relisons la Morte Amoureuse de Gautier, relisons les Chroniques des Vampires de Anne Rice ! Le luxurieux et cruel Lestat a quand même plus d’allure qu’Edward Cullen ! Et revoyons le magistral Dracula de Coppola !

 

4 comments on “Ligue de protection de la sexualité des vampires

  1. Ping : Only lovers left alive, de Jim Jarmusch | Cultur'elle

  2. Un film à venir dont la bande-annonce donne franchement envie et qui pourrait vous intéresser : Dracula Untold.
    La sortie en salle est prévue pour l’automne 2014, Gary Shore prend la relève 22 ans après Coppola, prometteur.

    http://www.premiere.fr/Bandes-annonces/Video/Dracula-Untold-VO

    J'aime

  3. Ping : Bram Stoker’s Dracula, de Francis Ford Coppola | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :