Elle se réfléchit dans le miroir

Le couple mythique : l’amour plus fort que la mort

C’est le thème que je travaille actuellement avec mes élèves avec le plus grand bonheur. Car c’est un fait : les plus grandes histoire d’amour de la culture occidentale sont des histoires tragiques, qui se terminent bien souvent par la mort des amants qui, ne pouvant vivre leur amour hors du commun dans le monde des hommes, s’unissent dans la mort. Pyrame et Thisbé, Tristan et Yseult, Romeo et Juliette, « La Mort des amants » de Baudelaire (et les élèves ajoutent immanquablement « Edward et Bella ». Bon, soit…).

La mort de Roméo et Juliette. Zefirelli

 Le mythe se développe à l’infini dans des textes (et plus généralement des oeuvres  car c’est aussi un thème très apprécié dans la peinture) tous plus touchants les uns que les autres, exploitant à l’envi les registres tragique et pathétique qui arrachent des larmes au lecteur (à la lectrice) au coeur sensible. Oui, j’en ai versé des larmes en lisant Tristan et Yseult ou Romeo et Juliette. Et « la mort des amants » est un des rares poèmes que je connaisse par coeur. Je ne sais pas pourquoi, ces histoires d’amour qui finissent mal résonnent finalement plus en moi que les happy end des contes de fées et des comédies sentimentales. Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants, c’est finalement moins classe que « parce qu’ils ne voulaient pas être séparés, l’éloignement qu’on a voulu leur imposer les a conduits à la mort ». Non ?

Et je ne résiste pas à vous mettre le magnifique texte de Baudelaire :

La Mort des amants

 

Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères,

Des divans profonds comme des tombeaux

Et d’étranges fleurs sur des étagères,

Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.

 

Usant à l’envi leurs chaleurs dernières,

Nos coeurs seront deux vastes flambeaux,

Qui réfléchiront leurs doubles lumières,

Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.

 

Un soir fait de rose et de bleu mystique,

Nous échangerons un éclair unique,

Comme un long sanglot, tout chargé d’adieux ;

 

Et plus tard un ange, entr’ouvrant les portes,

Viendra ranimer, fidèle et joyeux,

Les miroirs ternis et les flammes mortes.

Charles BAUDELAIRE, Les Fleurs du Mal

7 comments on “Le couple mythique : l’amour plus fort que la mort

  1. Ping : L’abbesse de Castro « Cultur'elle

  2. Ping : Une belle histoire d’amour qui finit bien « Cultur'elle

  3. Ping : Juliette « Cultur'elle

  4. 🙂
    Ces vers sont sublimes ! ( et je pèse mes mots )
    Merci pour le partage

    J'aime

  5. ellyne

    bonjour, j’aimerai savoir quand a été prise cette photo merci d’avance!:-)

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :