Fluide glamour

fluide.jpg

En tombant l’autre jour sur un article chez Neph, j’ai eu très envie de découvrir à mon tour ce nouveau magazine, et je me suis donc précipitée dessus chez mon dealer de papier glacé préféré. Et je n’ai pas du tout été déçue du voyage, moi qui ai en ce moment bien besoin de légèreté teintée d’une petite dose de cynisme. Et je n’aurai qu’un mot (enfin une expression) : OMG (qui signifie bien sûr : Oh My GodE).

Autant le dire tout de suite : je ne connais rien à la BD, et je ne connais le Fluide Glacial original que pour l’avoir feuilleté une fois il y a bien longtemps car une fille de mon lycée avait posé pour les pages playmate et que ça alimentait les conversations de cour de récré (et curieuse comme je suis, j’avais évidemment tenu à me faire ma propre opinion, vous pensez bien !). C’est donc avec un regard plus ou moins innocent que je me suis plongée hier après-midi dans cette drôle de lecture, et je dois dire que je suis totalement convaincue. Le ton est décalé, c’est drôle, ça parle de sexe sans jamais tomber dans la vulgarité. J’ai retrouvé des gens dont j’apprécie le travail, comme Margaux Motin dont je parlais l’autre jour ou Paco, j’en ai découvert d’autres dont j’ai beaucoup apprécié le coup de crayon, comme Arthur de Pins. J’ai donc un petit peu amélioré ma culture BD, ce qui n’était pas du luxe. Mais il n’y a pas que de la BD, il y a des textes et je suis également tombée sous le charme de plumes qui méritent d’être lues, comme Ovidie, célèbre actrice porno (dont je n’ai pas vu les films) racontant ici l’histoire de Larry Flint, ou Maïa Mazaurette qui, dans Le Guide du râteau, fait tomber de son piédestal le sentiment amoureux. J’ai également appris au fil des pages que le vibromasseur était out et que le nouveau sex toy tendance était la machine à laver (plus difficile à caser dans un petit appart, néanmoins), qu’il existait des fétichistes du pull en mohair et que pour rassurer un homme sur sa virilité il faut lui demander de déplacer une armoire (astuce que je ne manquerai pas de tester à l’occasion, bien que n’ayant pas d’armoire. Le buffet fera l’affaire !). Entre autres.

Bref, c’est drôle, c’est léger, c’est cynique, c’est girly, et on passe un agréable moment !

Le site : fluide glamour

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.