Elle lit des romans

Les jolis garçons, de Delphine de Vigan

jolisgarcons.jpg

J’étais pour ma part convaincue d’une chose : par définition l’amour emporte, accapare, renverse, et rien d’autre ne vaut la peine.

J’ai découvert ce titre sur le blog de Lili et je me suis dit « ça c’est pour moi ! ». Je l’ai donc lu hier et… je suis totalement déconcertée. C’est rare, mais je ne sais pas trop quoi en dire. Sans doute parce que, à dire vrai, je me suis quand même pris un magistral coup dans la figure et que forcément, ça fait mal. Très mal.

La narratrice, Emma, a environ trente ans, et semble souffrir d’une incapacité totale aux relations amoureuses : « Ce sont les hommes qui m’ont quittée. Les hommes m’ont quittée parce que j’en demandais trop, ou pas assez. Parce que je ne savais pas dissimuler le trouble, ni la fragilité, ou parce qu’au contraire je me tenais trop loin d’eux. Les hommes m’ont quittée parce que j’avais peur de les perdre ou parce que je m’en foutais. Les hommes ne m’ont jamais laissé le temps ». ça, c’est un exemple des nombreuses phrases qui font mouche, et qui semblent vous dire « j’ai été écrite pour toi ». Emma, donc, souffre de manque d’amour, a l’intuition que c’est la chose la plus importante au monde pourtant, mais elle n’y parvient pas. Dans la vie d’Emma, trois hommes passent, à des moments différents : Mark, Ethan, Milan. Trois histoires totalement différentes (j’ai du mal à écrire « histoires d’amour » d’ailleurs, parce que ce n’est tellement pas ça…). Trois histoires où elle souffre. Trois histoires qui, les unes comme les autres, ne sont finalement construites que sur du vent. Alors forcément, quand ça s’écroule… je dois avouer que la première surtout m’a déstabilisée : parce qu’elle y dit tout le manque de l’autre quand il n’est pas là, l’attente, la mise entre parenthèses de sa propre existence, l’impression que les autres ne comprennent pas, l’abnégation. Elle y dit tout, on s’identifie totalement. Donc forcément, quand on découvre la vérité… enfin je n’en dis pas plus pour ne rien dévoiler, vous me direz…

Donc c’est un magnifique roman, extrêmement bien écrit, mais extrêmement déstabilisant aussi et pour le coup, je ne suis pas sûre de savoir si j’ai aimé ou non. Disons qu’à un moment, je me suis dit que peut-être serait-il judicieux que j’aille consulter un psychiatre (attention, je vous vois là derrière votre écran à opiner et à dire « oui oui, tu devrais » !!!!!). En tout cas, c’est le genre de lectures qu’on n’oublie pas !

(ah oui et un dernier bémol : je trouve le titre pas vraiment adapté…)

Les Jolis Garçons
Delphine DE VIGAN
Lattès, 2005 (Livre de poche, 2010)

4 comments on “Les jolis garçons, de Delphine de Vigan

  1. Ping : Rien ne s’oppose à la nuit | Cultur'elle

  2. Mademoiselle l’Irrégulière,
    j’ai lu votre commentaire au sujet du livre de Delphine de Vigan les jolies garçons, je pense que c’est une jeune femme qui a des atouts féminins pour séduire la gente masculine mais qui je pense a peur des relations entre un homme et une femme.
    Il y a quelques années en arrière, j’ai connu quelques séductrices qui m’ont courtisé mais qui au fond d’elles-mêmes ne savaient pas gérer une relation amoureuse, donc elles m’ont séduites pour leur solitude et pour leur envie d’avoir un homme pour les aimer charnellement, donc elles m’ont pris pour un fantasme.
    L’une d’entre elles, était séduisantes et désirables, je lui apportais tout l’amour qu’un homme doit donner à la femme qui l’aime et un jour, elle m’a déclaré dans l’intimité qu’elle connaissait un autre homme pour avoir une vie meilleure financièrement, ce que je concevais, j’ai été humilié dans pareille situation, je ne pouvais malheureusement pas lui offrir la vie qu’elle voulait. Je suis parti.
    Et depuis des années, la gente féminine me considère comme un fantasme.
    Cordialement Georges

    J'aime

  3. Ping : Les Jolis Garçons -Delphine de Vigan – les cibles d'une lectrice "à visée"

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :