Eros

Some like it very hot…

Aujourd’hui, je vous propose une petite sélection de films chauds. Pas pornographiques, attention (je trouve les films pornographiques extrêmement ennuyeux et pas du tout excitants). Non. Des films suggestifs, qui font monter la température et donnent envie d’aller faire un peu d’exercice physique sous la couette (ou ailleurs). Des films, surtout, qui explorent particulièrement bien,…

keep-calm

De la fanfiction

Le phénomène de la fanfiction est en plein essor, grâce à internet, et ce même si le fait lui-même d’inventer de nouvelles aventures aux personnages de séries ou de romans a toujours existé : moi même, lorsque j’étais enfant, je passais mon temps à ça, imaginer mes personnages préférés dans de nouvelles aventures (je le…

A toute volée

A toute volée (collectif)

Son cœur manque un battement. Un blanc s’installe. Elle n’est pas surprise : pas plus tard qu’hier, il évoquait son goût pour ce jeu. Elle avait écouté. Elle ne connaît pas cet univers, mais il l’attire. Il l’a évoqué de telle manière que les images s’étaient imposées à elle : une jeune femme les mains dans le…

manteau de Greta Garbo

Le manteau de Greta Garbo, de Nelly Kaprièlian

La garde-robe d’une femme morte serait comme le testament de ce qu’elle fut intimement, puisqu’elle témoigne de son goût, et qu’il n’y a peut-être rien de plus révélateur d’une vie intérieure. Toutes ces pièces disaient sa façon de vivre, d’appréhender son existence, le monde et elle-même. Après la mort de Garbo, sa garde-robe était devenue…

sade

Sade – marquis de l’ombre, prince des lumières. L’éventail des libertinages du XVIe au XXe siècle, à l’institut des lettres et des manuscrits

  Comme je le disais la semaine dernière, Sade est à l’honneur en ce moment. Et c’est donc en toute logique qu’après être allée voir l’exposition que lui consacre le musée d’Orsay, mes pas m’ont portée à l’Institut des lettres et des manuscrits, pour admirer celle, plus confidentielle, qui lui est également dédiée. Plus confidentielle…

dico-des-filles

Rejoins-moi du côté obscur de la force réactionnaire, toi, pauvre adolescente sans défenses

Tiens, un billet de mauvaise humeur. C’est marrant comme ils arrivent toujours sur le même sujet d’ailleurs (et me valent des messages d’insultes mais bon, me faire insulter par des gens que je méprise, peu me chaut, surtout lorsqu’ils sont à ce point inintelligents qu’ils mettent plusieurs commentaires sous des noms différents… mais avec la…