moelleuses au chocolat

Les moelleuses au chocolat, de Silène

Croissants de pâte d’amandes garnis d’une ganache au café, les bouchées passaient directement des mains de la belle aux langues des hommes qui en profitaient pour lui lécher les doigts avec des yeux de fou, tant leur plaisir grandissait. La robe roula sur la hanche, dévoilant des fossettes charmantes, la naissance de deux sphères plantureuses,…

Zou !

Zou ! de Anne-Véronique Herter

Qui suis-je maintenant ? Comment dire d’où je viens et où j’aime aller si je n’ai plus la base de mon histoire pour m’y appuyer ? Quel sera mon objectif de l’été ? Ma plénitude quand je fermerai les yeux ? J’avais une place, un rôle dans cette famille, dans cette maison, un pan d’histoire…

Syrano

Entretien avec… Syrano

L’autre jour, je vous parlais de la jolie découverte que fut pour moi La Forêt des brumes. Comme son auteur, Sylvain Adeline alias Syrano vit à Orléans (pour tout dire à 500m de chez moi), j’en ai profité pour le rencontrer et lui poser quelques questions. Ton pseudonyme, Syrano, est une référence à Cyrano de Bergerac :…

vive le vendredi

Instantané #19 (Vive le vendredi)

Hier, nous étions vendredi, dixième jour du dixième mois. Et j’étais malade. Enfin, malade : disons que j’ai pris un coup de froid mercredi après-midi en faisant passer les colles (on m’a mise dans une salle dont la température avoisine à peu près celle de mon frigo) et comme je ne tombe jamais malade, j’ai soudainement…

The Great Gatsby

The Great Gatsby, de Jack Clayton

Gatsby ? What Gatsby ? Après l’étonnante version de Baz Luhrmann, j’avais évidemment très envie de revoir la version old fashioned, celle qui fait que je ne peux pas penser au personnage de Fitzgerald sans avoir sous les yeux l’athlétique silhouette de dandy de Robert Redford. Au début des années 1920, Nick Carraway, un agent de change,…

20 histoires de punitions sexuelles

Osez… 20 histoires de punitions sexuelles

(désolée, c’était le seul fouet à ma disposition) Si la politique était une forme d’art de la séduction, alors Garance avait une grande carrière devant elle, quitte à baigner dans un concentré de testostérone. Ses réunions avaient des airs de vestiaire de rugby, où elle était entourée d’une équipe entière qui buvait ses paroles tout…